La Malafolie, Thierry Girandon

Thierry Girandon

Il est né à la fin du deuxième millénaire dans l’hémisphère nord.
Il a déjà publié un roman noir chez Jean-Pierre Huguet Editeur : Les faux cils et le marteau, et un recueil de nouvelles crues et poétiques  chez Crispation Editions : Amuse-bec.

« Sandra apparut en culotte. Elle tenait un livre. Son index servait de marque-page. Elle posa le livre sur la table après avoir corné la page. Elle avait lu une bonne moitié de cette série noire. Elle vidait le sac de courses.
—  T’as tardé.
—  J’ai tué un putain de chien, sur la route.
— Ça prend tant de temps de tuer un chien ?
—  Je te dis un chien, mais j’crois plutôt que c’était un gosse.
—  J’en étais sûre. T’as oublié d’acheter ce que je t’avais expressément demandé de ne pas oublier d’acheter. »

Douze nouvelles comme douze coups de poing dans le plexus ou douze échappées dans un quotidien qui n’a de quotidien que le nom. Beaucoup de couples dans ces nouvelles, d’existences précaires, pleines de regrets, de désirs avortés, de culpabilités enfouies. Thierry Girandon a un art bien à lui de pousser le réel dans ses retranchements ultimes, de le faire déraper vers le fantastique sans que l’on soit le moins du monde surpris, comme si cela allait de soi qu’un collège disparaisse tout à coup de la carte ou que l’on puisse passer une soirée de vacances en compagnie de zombis. C’est peut-être ça La Malafolie. Ce qui explique pourquoi, à la lecture de ces nouvelles pleines de poésie, d’humour et de folie, on reste suspendu entre le rire et l’effroi.

  • Parution aux éditions Utopia en Juin 2016
  • Prix de vente : 15 euros

> Commander