Retour interdit, Jean-Pierre Kotchian

Jean-Pierre KotchianJean-Pierre Kotchian

Il est né en 1955 à Saint-Etienne. Issu de l’immigration arménienne et de parents commerçants, il a officié dans l’administration française durant une trentaine d’années. Parallèlement, il se passionne pour la peinture  dont il fait son métier aujourd’hui. A l’occasion de la commémoration du centenaire du génocide arménien, il a eu envie de replonger dans l’histoire de sa famille et de faire revivre les souvenirs que lui racontait son père.

« On avait quitté le petit Joannès et une partie de sa famille échappant au génocide turc. Les voilà en 1924, sur les quais de Marseille. La France a payé un lourd tribut à la Grande guerre. Les usines se sont vidées et la main-d’œuvre manque. Johannes et les siens arrivent dans le petit village de Bourg-Argental dans la Loire. Les Bourguisans accueillent à bras ouvert cette population qui leur est totalement inconnue. Des liens se tissent, mais un exode, économique cette fois-ci, pousse la famille Kotchian vers la capitale parisienne. Après sept années passées à Paris, Johannes retourne à Saint-Etienne pour se rapprocher de sa mère et ses sœurs. 1939 : la guerre éclate. Bien que tombé amoureux de Joséphine, une jeune fille de Rochetaillée, Johannes s’engage dans l’armée pour défendre les valeurs de son nouveau pays : la France. Après être fait prisonnier au frontstalag, il s’évade et effectue un périple qui le conduit à la libération. »

Avec Retour interdit, Jean-Pierre Kotchian poursuit son récit et nous fait découvrir la vie des migrants, Les Années folles à Paris, la guerre et ses horreurs qui n’ont jamais entamées la rage de vivre de Johannes. 

 

  • Parution chez Utopia Editions en Juin 2016
  • Prix de vente : 20 euros

> Commander