Jean-Pierre Kotchian, Tne Foggy Dew

The Foggy Dew, Jean-Pierre Kotchian

Jean-Pierre KotchianJean-Pierre Kotchian

Il est né en 1955 à Saint-Étienne. Issu de l’immigration arménienne et de parents commerçants, il a officié dans l’administration française durant une trentaine d’années. Parallèlement, il se passionne pour la peinture  dont il fait son métier aujourd’hui. A l’occasion de la commémoration du centenaire du génocide arménien, il a eu envie de replonger dans l’histoire de sa famille et de faire revivre les souvenirs que lui racontait son père.

« Graiguenamanagh, comté de Kilkenny, Sud de l’Irlande, 1830. La population refuse de payer la dîme à l’Eglise protestante. Les violences entre percepteurs et sujets deviennent courantes. La situation s’embrase dans le sud et les provinces de Leinster et de l’est de Munster deviennent le théâtre d’assassinats. Craignant pour leurs vies, John Barnes et son épouse Martha émigrent aux États-Unis dans le port de New-York. Mais la pression des bandes rivales les force de nouveau à plier bagages pour Albuquerque, ville frontalière au Mexique. En tant qu’Irlandais, ils sont alors repoussés violemment par une population à majorité anglaise. La guerre américano-mexicaine déclenche un nouvel exil et Monterrey, au Mexique, devient leur nouvelle destination. Dubhan naît en 1860. Il a deux fils et deux filles. L’aîné Francesco, personnage principal du roman, entre par la volonté de son père au séminaire puis s’enrôle ensuite dans l’armée fédérale mexicaine pour lutter contre les révolutionnaires d’Orozco. Son histoire aboutit au retour dans la mère patrie, l’Irlande, et à la révolte du 24 avril 1916 Easter Rising de Dublin, fait historique majeur qui malgré son échec renforce à jamais l’identité irlandaise. »

Un roman dédié aux Irlandais victimes d’une catastrophe humanitaire perpétrée par la Couronne anglaise entre 1845 et 1850 qui provoqua plus d’un million de morts et l’expatriation de quatre millions de sujets de sa Majesté vers le Nouveau Monde.

 

  • Parution chez Utopia Editions en septembre 2018
  • Prix de vente : 25 euros